APERDYNE

Créer mon codex

Existentiel
Esotérique
Spirituel
Philosophique
Scientifique
Métaphysique

A propos de...
Connexion


APERDYNELes dossiers de l'inconnu
Les dossiers de l'inconnu
S'abonner

aperdyne - Roswell, la grande énigme...

Roswell, la grande énigme...

Historique du crash

Le soir du 2 juillet 1947, des témoins voient un disque traverser le ciel puis exploser en partie au-dessus d’un ranch près de Roswell, au Nouveau-Mexique. Le 8 juillet, l’armée publie un communiqué affirmant qu’elle détient les restes d’un OVNI. Mais, un OVNI s’est-il bien écrasé à Roswell en juillet 1947 ? Des corps extraterrestres ont-il été découverts et autopsiés ? Plus de 50 ans après les faits, de nouveaux témoignages éclairent d’un nouveau jour l’affaire Roswell. 

aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Le premier communiqué de presse de l’armée reste, à ce jour, le seul aveu officiel de l’existence des OVNIS jamais fait par les autorités américaines. L’US Air Force n’a pas tardé à le regretter puisque après cette date, un filtrage des informations est systématiquement mis en place, et celles-ci sont classées «ultra top secret», ainsi que le mentionne une lettre du sénateur Barry Goldwater. 
aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Le crash de Roswell

Au cours des trois jours qui ont précédés le crash de Roswell, il y a eut 88 apparitions d’OVNIS dans 24 Etats. La nuit du 2 juillet, c’est au-dessus du ranch de MacBracel qu’un disque semble frappé par la foudre, dispersant une grande quantité de débris au sol. Il poursuit néanmoins sa route avant de s’écraser près de la ville de Magdalena, à plus de 250 kilomètres de là. 

MacBracel prévient avec du retard le shérif de sa découverte qui se rend sur les lieux. Il déclarera avoir vu de nombreux débris, une zone noircie et 4 corps étranges. Il avertit alors la base militaire la plus proche. Ce n’est que le 6 juillet que l’officier chargé du renseignement à la base de Roswell, le major Jesse A.Marcel, et l’agent du contre-espionnage Cavitt, se rendent sur les lieux. Les deux hommes ramènent quelques échantillons à la base. 

Le 8 juillet, le colonel Blanchard ordonne de boucler le périmètre du crash. Les débris sont ramassés et emmenés par camion à la base de Roswell d'où ils seront transférés par avion aux bases militaires de Fort Worth et de Wright Field. Lors de cette journée, un deuxième site aurait été découvert par des "archéologues" qui auraient observé l'épave d'un vaisseau avec quatre corps humanoïdes. Ce site aurait été rapidement balisé par les forces militaires. Ce même 8 juillet, l'armée publie, par le porte-parole de la base, Walter Haut, un communiqué officiel annonçant qu'elle serait en possession de débris d'origine extraterrestre. Cette déclaration émane de William Blanchard, le commandant de la base de Roswell, et entraîne immédiatement une effervescence de toute la presse du pays qui se rue dans le région. Ils découvrent un très grand nombre de fragments légers, rigides et extrêmement résistants. Certains portent des symboles indéchiffrables.

aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Une histoire chargée de contradictions

roswell Quelques heures après ce premier communiqué, un second est diffusé sous l'ordre du brigadier-général Roger Ramey qui prend l'affaire en main. Ramey annonce que le colonel Blanchard s'est trompé et qu'après examen des débris, il s'agirait, non pas d'une soucoupe volante, mais des restes d'un ballon météorologique couplé à un réflecteur radar. Ce même jour de 1947, un avion arrive à Roswell de Washington avec une équipe chargée de superviser la récupération des débris. Le 9 juillet, accompagné par les militaires, le fermier McBracel donne une conférence de presse. Lui aussi revient sur sa première déposition et affirme qu’il s’agit d’un ballon-météorologique. Il n’y a plus d’OVNI ni de cadavres. 
aperdyne - Roswell, la grande énigme...
L’armée de l’air s’est encore contredite avec deux rapports publiés dans les années 1990 dont «The Roswell Report» rendu public en 1994. Une version officielle affirme que l’armée de l’air a réalisé des essais d’impact en utilisant des mannequins qui pouvaient ressembler à de petits cadavres. Le problème est que ces mannequins mesurent 1,80 m et pèsent 85 kg pour simuler les pilotes.
aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Une autre version, toujours officielle, affirme que l’armée travaillait sur un projet top secret appelé « Mogu 1 », qui consistait à contrôler les essais nucléaires soviétiques en lançant des ballons munis d’équipements acoustiques. 

Le moins que l’on puisse dire est que l’armée américaine a beaucoup de mal depuis 50 ans à concocter une version unique et convaincante. 

Et finalement, si l’affaire Roswell est devenu un mythe, on le doit bien à cette même armée si soucieuse de fournir des preuves mais qui se refuse par contre à fournir les rapports classés top secret sur cette affaire. 
aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Des cadavres d’extraterrestres

Un témoin, l’ingénieur Grady Barnett, qui résidait à Roswell au moment des faits va relancer l’affaire. Il affirme, le 3 juillet, avoir découvert un disque de 8 à 10 mètres de diamètre, ainsi que quatre cadavres. Rejoint par les membres d’une équipe de recherche archéologique de l’université de Pennsylvanie, il est empêché de continuer ses recherches par des militaires qui encerclent le secteur. 

Il a confié à son ami, Vern Maltais, ce qu’il avait vu ce jour là : « Alors qu’il revenait d’une de ses inspections, il s’est retrouvé face à un disque ovale qui venait de s’écraser. A côté, quatre créatures gisaient sur le sol qui portaient des combinaisons d’un vêtement gris d’une seule pièce ». 

On remarquera que le nombre de « cadavres » coïncide avec le témoignage du shérif. Cependant, le témoignage de ce dernier diffère légèrement. « Ils avaient de grosses têtes. Les vêtements qu’ils portaient ressemblaient à de la soie. L’un deux était encore en vie ». Plusieurs personnes affirmeront d'ailleurs, directement ou indirectement, qu’il y avait bien des corps non humain à proximité de l’engin spatial.

aperdyne - Roswell, la grande énigme...
L'autopsie en vidéo

roswell En 1995, un film créé l’évènement dans le monde. Il s’agit de la présumée autopsie de l’un des corps récupéré à Roswell. Ce film aurait été acheté par un producteur britannique, Ray Santilli, à un ancien cameraman de l’Air Force, Jack Barnett. Ce dernier aurait fait partie de l’équipe de tournage de la première explosion atomique américaine, à Trinity, le 16 juillet 1945. En 1947, il aurait également filmé pour l’US Air Force les essais du Little Henry, un prototype de l’hélicoptère XH-20 de la firme McDonnell. 
aperdyne - Roswell, la grande énigme...
Malheureusement, après vérifications, Jack Barnett n’a jamais été mentionné dans la liste des cameramen de Trinity. Cet homme est en fait mort en 1967. Les origines de ce film sont donc plus que douteuses. Cela n’a pas empêché Santilli de le vendre à plus de 20 pays en 1995. 

A première vue, ce film sent l’arnaque et le montage. L’ « extraterrestre » que l’on y voit mesure près d’ 1,60m et possède 6 doigts. Les témoins de 1947 en ont mentionné 4 ou 5 maximum. 

Il n’y a qu’un seul détail qui mérite réflexion. Corso pense d’ailleurs que bien que faux, ce film comporte une part de vérité.Effectivement, dans le film, on voit un des médecins prélever une sorte de paupière.Or, cette « paupière » d’après les rapports d’autopsies qui auraient été effectués en 1947 était un capteur de lumière qui permettait aux créatures de voir dans l’obscurité. 

Ce détail n’a bien sûr jamais été révélé à personne. 

Santilli a fini par donner quelques explications plus complètes sur les origines de ce film... 

Autopsie Roswell : Explications et révélations

Ray Santilli indique qu'il a engagé un sculpteur et artiste en effets spéciaux britannique nommé John Humphreys pour créer le faux extraterrestre, et Humphreys est montré indiquant qu'il a employé une cervelle de mouton pour le cerveau et une jambe d'agneaux pour la jambe blessée, et également un peu de poulet, et que les accessoires tels que la caméra ont été soigneusement choisis de sorte qu'ils correspondent à l'année 1947. Il est dit qu'il a fallu trois semaines et demies pour créer l'"extraterrestre", que le tournage a eu lieu dans une maison en terrasse à Camden, un quartier de Londres. Les acteurs comprenaient Santilli, Shoefield, Humphreys, et un employés de Shoefield, Gareth Watson. Un premier tournage a été un échec et ils ont dû créer un deuxième simulacre. Humphreys ne fait aucune mention de la présence de deux simulacres dans le faux film, seulement Santilli le fait. Humphreys indique que quand le tournage de la fausse autopsie a été terminé, le faux extraterrestre a été coupé en petits morceaux et brûlé. Santilli indique que les faux extraterrestres ont été coupés en petits morceaux et placés dans des sacs en plastique qui ont été jetés dans différents endroits à Londres. 

Santilli a beaucoup insisté sur le thème "je n'ai pas fait un faux film d'autopsie d'extraterrestre..., nous l'avons reconstitué", et va même jusqu'à comparer cette "restauration" à celles de Mona Lisa et de la chapelle Sixtine. Santilli dit qu'il a également truqué le film de l'interview du cameraman, sous la pression, après que l'autopsie extraterrestre ait été montrée à la TV: le cameraman allégué était quelqu'un qu'ils ont simplement choisi dans la rue et à qui ils ont fait lire le script dans une chambre de motel à Los Angeles. Santilli insiste néanmoins pour dire que le vrai cameraman existe, mais a refusé de donner son nom. Santilli et Shoefield insistent sur le fait qu'il existe un "vrai film" qu'ils ont vus et dont ils se sont inspirés L'autopsie en vidéo >>

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’affaire est loin d’être aussi simple que certains sceptiques et de nombreux médias veulent bien le dire. Il existe bon nombre d’autres témoignages sur cette affaire dont celui de Bond Johnson, un journaliste, appelé en juillet 1947, pour photographier les débris de l’accident. C’est d’ailleurs le seul représentant des médias à avoir pu voir ces débris. Il est impossible de tous les citer à moins d’écrire un livre. 

La question que tout le monde se pose est : Qu’est-il tombé du ciel le 2 juillet 1947 ? Seule l’armée de l’air pourrait répondre à cette question et nous connaissons leurs différentes versions peu convaincantes et surtout très contradictoires. La théorie du météorite est quant à elle totalement invraisemblable pour la simple raison que l’objet n’a laissé aucun impact du type cratère. 

Cependant, près de 60 ans après les évènements, de nombreuses personnes poursuivent leur enquête et continuent à chercher des réponses aux différentes questions. 

* Où sont passés les débris analysés à Wright-Patterson ?* Où sont les rapports d’expertise ?* Qui est à l’origine du film d’autopsie ?* L’énorme essor technologique qui s’est produit après la Seconde Guerre mondiale a-t-elle un rapport direct avec le crash de Roswell ?

Il existe trop de témoignages concordants pour que l’on puisse ignorer ou traiter par le mépris le cas Roswell.Il commence à y avoir quelques failles dans le mur du silence qui entoure l’affaire depuis 1947. Le nombre de témoignages importe peu en fait. La seule preuve qui pourrait nous donner la solution à cette énigme serait que l’on puisse analyser publiquement les débris récupérés. D’ailleurs, le centre international de recherche sur les OVNIS de Roswell offre un million de dollars à celui qui lui apportera l’un de ces débris après authentification. 

Tant qu’il n’y aura pas de nouvelles preuves de ce type, Roswell restera dans les énigmes de notre histoire.

Source : paranormal-info.fr


 0
 0

aperdyne - Qu'est ce que le troisième oeil
Qu'est ce que le troisième oeil
aperdyne - Qu’y-a-t-il après la mort ?
Qu’y-a-t-il après la mort ?
aperdyne - Qu'y a-t-il derrière un trou noir ?
Qu'y a-t-il derrière un trou noir ?
aperdyne - Qu’est-ce que le temps ?
Qu’est-ce que le temps ?
aperdyne - Sommes-nous seuls dans l’univers ?
Sommes-nous seuls dans l’univers ?
aperdyne - Le maître secret du nom
Le maître secret du nom
aperdyne - Existe-t-il un univers parallèle ?
Existe-t-il un univers parallèle ?
aperdyne - Peut-on prévoir l’avenir ?
Peut-on prévoir l’avenir ?
aperdyne - Pourquoi le mal existe ?
Pourquoi le mal existe ?
aperdyne - Demo videos
Demo videos
aperdyne - Qu’est-ce que l’âme humaine ?
Qu’est-ce que l’âme humaine ?
aperdyne - Le destin existe-t-il ?
Le destin existe-t-il ?
aperdyne - Dieu existe, mais ce n'est pas ce que vous croyez !
Dieu existe, mais ce n'est pas ce que vous croyez !
aperdyne - Peut-on voyager dans le temps ?
Peut-on voyager dans le temps ?
aperdyne - Spiritisme
Spiritisme